Conséquences de l’augmentation du SMIC (octobre 2021)

Conséquences de l’augmentation du SMIC (octobre 2021)

Le taux horaire brut du SMIC est de 10,48€ brut, depuis le 1er octobre 2021, ce qui représente un salaire mensuel de 1.589,47€ brut, sur la base de 35 heures hebdomadaires. Quelle sont les principales conséquences de cette évolution pour les gestionnaires de paie?

🔶Augmentation du taux horaire des salariés payés au SMIC.

Les salariés qui sont payés au smic voient leur salaire augmenter automatiquement. Dans certains cas, ceux qui étaient rémunérés au SMC (salaire minimum conventionnel) verront leur salaire augmenter également car le salaire conventionnel se retrouve inférieur au nouveau taux du SMIC.

🔶Apprentis et contrats de professionnalisation.

La rémunération des salariés en contrats d’apprentissage et de professionnalisation dont la rémunération est basée sur le SMIC doit être revalorisée. 

🔶Indemnité d’activité partielle.

Celle-ci ne peut pas être inférieure à la rémunération mensuelle minimale soit le SMIC horaire net (sauf salariés rémunérés en dessous du SMIC). Par conséquent à compter du 1er octobre 2021, l’indemnité d’activité partielle ne peut être inférieure à 8,29 euros de l’heure.

🔶Les IJSS maladie.

Les IJSS versées par l’assurance maladie aux salariés en arrêt de travail (maladie non professionnelle) sont plafonnées en fonction de la valeur du SMIC. L’IJSS maximale est donc de 47,03€ brut à compter du 1er octobre 2021.

🔶La réduction générale des cotisations patronales.

La réduction générale des cotisations patronales, (ex réduction Fillon,) est une réduction de cotisations patronales applicable aux salariés dont la rémunération n’excède pas 1,6 SMIC. Son calcul est donc modifié en se basant sur la nouvelle valeur du SMIC.

🔶Augmentation du minimum garanti.

Il passe de 3,65 € à 3,73€ à compter du 1er octobre 2021.

🔶Taux réduits des cotisations d’allocation familiale et d’assurance maladie.

Le taux de cotisation d’allocation familiale est réduit à 3,45% au lieu de 5,25% si la rémunération du salarié n’excède pas 3,5 SMIC. Le taux de cotisation maladie/ maternité /invalidité est également réduit à 7% au lieu de 13% pour les salariés dont la rémunération n’excède pas 2,5 SMIC.

4 commentaires sur “Conséquences de l’augmentation du SMIC (octobre 2021)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.